UniversiTIC pour le désenclavement numérique de 7 universités congolaises

Le VLIR-UOS et la CUD, ensemble

Au printemps 2006, le VLIR-UOS et la CUD ont décidé d’un commun accord de mener une politique spécifique concertée pour la RDC à travers une coopération scientifique. A cet effet, un nombre limité d’universités congolaises ont été sélectionnées comme partenaires pour une collaboration structurelle : l’Université de Kinshasa, l’Université de Kisangani, l’Université de Lubumbashi, les Facultés catholiques de Kinshasa, l’Université catholique de Bukavu, l’Institut supérieur des Technologies Appliquées et l’université pédagogique nationale, Kinshasa.

Octobre 2007 : Première formation du Programme UniversiTIC

Tout au long des mois d’octobre, novembre et début décembre 2007, le CEDESURK et son Campus numérique francophone ont accueilli les futurs informaticiens des 7 universités congolaises partenaires du programme UniversiTIC. Les stagiaires venus de Bukavu, Kisangani, Lubumbashi et Kinshasa participaient à la première formation aux technologies de l’information et la communication (TIC) organisée dans le cadre du programme de coopération universitaire de la CUD et du VLIR-UOS. Cette formation était également ouverte aux informaticiens de l’UPC, l’université Kongo et l’université du Burundi.
Bien avant d’envisager le déploiement de matériel informatique, le programme prévoit le renforcement nécessaire des capacités techniques de chaque établissement. Avec la désignation du coordonnateur académique et son équipe de techniciens, chaque université se dote des personnes ressources chargées de la bonne réalisation du projet.

L’objectif de la formation est de former un binôme de responsables techniques pour chaque université du réseau UniversiTIC capable de gérer un service informatique de base et le réseau local du campus sous l’autorité du coordonnateur académique. Ces administrateurs système et réseau sont appelés à être polyvalents.

Ils participeront à la conception et la mise en place du réseau local de leur université, la configuration et l’administration de leurs serveurs, la gestion technique de la connexion Internet, la mise en place de pools d’ordinateurs dans les facultés, et la gestion administrative du centre informatique assurant les services de maintenance et dépannage occasionnels.

Ils auront également pour tâche d’offrir un appui technique aux enseignants ou chercheurs qui les solliciteraient pour leurs projets TIC,
que ce soit pour la mise en ligne de cours, la création de sites Web, la gestion de plateformes collaboratives, ou encore l’informatisation de services. Avec des perspectives aussi ambitieuses, la CUD et le VLIR-UOS ont programmé en deux étapes la formation des stagiaires. Un premier cycle à Kinshasa initie les stagiaires aux différents axes de métier d’un responsable informatique.

UniversiTIC a été lancé en mars 2007 avec un atelier de formulation à Lubumbashi en présence des 7 recteurs des universités partenaires. Depuis lors, les projets individuels formulés par les universités sont en révision et le programme commun transversal a démarré le 1er octobre 2007 par une formation d’administrateurs réseau, organisée sous forme modulaire avec des sessions à Kinshasa et Lubumbashi. Depuis août 2008, un gestionnaire UniversiTIC a été recruté pour faciliter l’implémentation de ce programme de ca. 2,5 million d’Euro.

Des missions d’expertises en NTIC ont eu lieu et en novembre 2008, les équipes de coordination de chaque université ont été constituées : deux responsables campus belge et congolais par université. En janvier 2009, les Facultés catholiques de Kinshasa ont accueilli le séminaire de coordination 2009 pour la formulation des projets campus et la conférence des Recteurs. Simultanément, l’Institut supérieur des Technologies Appliquées a organisé la 3e formation des administrateurs systèmes et réseaux.

Séminaire des coordonnateurs et conférence des recteurs : objectifs

UniversiTIC

Le séminaire des coordonnateurs s’inscrit dans le programme de renforcement des capacités de gestion des projets TIC des universités.

Il a pour objectif de former les acteurs belges et congolais du programme aux règles administratives et financières des coopérations universitaires belges, de finaliser la rédaction du programme transversal, d’élaborer les programmes annuels d’activités sur chaque campus et d’encourager le travail en réseau des équipes.
Le séminaire s’est clôturé par la conférence des Recteurs les 30 et 31 janvier pour validation des activités.
sources : www.vlir-uos.be

visites en ligne

Document sans nom
Document sans nom © 2010 - 2019 ISTA - All right reserved Contacter le Webmaster